Devil’s Pulpit; le jour où j’ai visité l’Enfer Ecossais


Alors que la grande majorité de l’Europe fêtait la Saint Patrick il y a quelques jours, j’ai décidé de profiter de ce jour férié et de ce long weekend pour retourner rendre une petite visite à nos voisins écossais.

De retour donc à Glasgow pour un petit weekend plein d’aventures entre pluie, soleil et neige ! Après avoir retrouver les rues et les bars de Glasgow, j’ai pris la route pour une petite visite surprise. Je peux à présent dire que j’ai été en Enfer, au Devil’s Pulpit (ou FInnich Glen) à  30mn de voiture de Glasgow. Vous reconnaîtrez peut être l’endroit si vous suivez Outlander. L’endroit a servi de lieu de tournage. C’est sans doute ce qui explique sa notoriété aujourd’hui. Sérieusement, l’Enfer au sens propre comme au figuré.

Devil’s Pulpit: A la rencontre du Diable et des légendes écossaises

Âmes sensibles, s’abstenir, car selon la légende, l’endroit serait le repère du Diable. Il s’agit d’un petit promontoire rocheux perdu au milieu de gorges assez impressionnantes et d’une petite rivière aux flots assez rapides.D’après la légende, c’est ici que le Diable jugerait les âmes impures et les enverrait en Enfer via la cascade. La couleur rouge de l’eau et des rochers ne fait que renforcer l’impression diabolique. L’Enfer au sens figuré donc.


Pas facile pour tout le monde de rejoindre l’Enfer

L’Enfer au sens propre puisque la petite randonnée vous menant au pied du promontoire n’est pas de tout repos ! Trouver l’entrée d’abord !

Attention, l’endroit n’est indiqué nulle part et Google Map n’indique pas la bonne direction. Vous y arriverez en prenant la A809 depuis Glasgow. Il n’y a ni parking, ni panneau. Vous reconnaîtrez l’endroit car l’entrée se situe juste avant un petit pont (vous pourrez voir les traces de pas des nombreux curieux) et vous remarquerez surement quelques voitures garées en face. Continuez à rouler quelques mètres, vous trouverez un petit parking au prochain croisement à quelques centaines de mètres.

Entrée Devils pulpit
Entrée du chemin

Il vous faudra ensuite escalader les quelques marches et barbelés afin d’atteindre le sentier de l’autre côté. Ne suivez pas Google Map, les indications semblent être erronées. Une fois sur le chemin, vous n’aurez qu’à suivre le petit sentier créé par les nombreux curieux.

Un Enfer bien sympa tout de même !

La randonnée est courte mais la descente dans les gorges est assez dangereuse, surtout par temps de pluie. Soyez équipés. Surprise jusqu’au bout, j’y ai été en converse, je vous laisse imaginer l’état des chaussures et les frayeurs que je me suis faites !

Vous longerez donc le cours d’eau jusqu’à arriver à un escalier vieux de 200 ans: l’escalier du Diable (ou Jacob’s Ladder pour les historiens écossais), la partie la plus périlleuse du chemin. Les marches sont escarpées et parfois trempées et très glissantes ! Certaines parties de la descente nécessite un brin d’escalade entre les troncs d’arbres mais le résultat une fois en bas en vaut vraiment la peine ! Un conseil, le lieu n’est pas forcément adapté pour les jeunes enfants ou les animaux.

17454923_10210983026264436_689611945_o
Surprise!

Je ne vous cache pas que j’ai bien failli me tuer 3 ou 4 fois en glissant sur ces roches. Heureusement rien de cassé et j’ai survécu à l’Enfer avec des belles images pleins les yeux ! Imaginez-vous au milieu de ces gorges de 30 mètres de haut, aux parois couvertes de trèfles sauvages, une eau rougeâtre filant à toute allure et des arbres tombés au milieu du cours d’eau… Personnellement, je me suis un peu sentie comme Indiana Jones sur le moment! =D

Devil's Pulpit retouche 1


Après avoir survécu à l’Enfer et pour me remettre de toutes ces émotions, nous avons repris la route pour le Loch Lomond, le plus grand loch d’Ecosse et l’un des plus beaux selon moi. Petit arrêt dans le parc du manoir de Cameron House pour admirer la beauté du lieu et le décollage de l’hydravion offrant des tours sur le lac (£110 pour les intéressés).

DSC03826

Puis, nous avons fais un rapide passage par Luss (l’un des plus beaux villages d’Ecosse) pour un lunch bien sympa au Loch Lomond Arms Hotel et sommes partis pour Arrochar, petite village pittoresque, pour admirer un autre loch, le Loch Long avant de revenir tranquillement vers Glasgow.

DSC03835

De nouveaux bons plans à Glasgow!

Vous allez rire mais avant d’avoir visiter l’antre du Diable, j’avais fais l’expérience d’un dîner dans une Eglise ! Oui oui, Glasgow compte plusieurs églises reconverties en bars, restaurants et même lieux de fête ! Je vous conseille l’endroit pour un verre, pas forcément un dîner, mais l’atmosphère est assez sympa : Oran Mor, en plein West End.

Le weekend a églament été égayé par quelques verres de gin notamment. En tant qu’amatrice, je ne pouvais passer à côté des fameux gins écossais. Direction donc le BeGin bar pour une dégustation de plusieurs mélanges bien sympa (également dans West End) ! 

Pour les amateurs de vodka, je vous conseille aussi le Vodka Wodka, un bar fun qui vous proposera une longue carte de cocktail à base de vodka sur la fameuse Ashton Lane. Attention, l’endroit est vite pris d’assaut !

Alors, à quand votre visite dans les Enfers Ecossais ? 

Publicités

4 réflexions sur “Devil’s Pulpit; le jour où j’ai visité l’Enfer Ecossais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s