Salomé – 23 ans – Expatriée en République Tchèque

Salomé Connil 1

Pays d’expatriation : Prague , République Tchèque

Depuis : 5 mois

Qui suis-je ? Que fais-je ?

Je m’appelle Salomé, j’ai 23 ans et je viens de m’installer à Prague pour commencer ma vie post-universitaire. Au mois de septembre, quand j’ai officiellement été diplômée d’un Master en Management de projets touristiques, je me suis demandé ce que j’allais devenir. Je pense que c’est la période la plus difficile dans la vie d’un jeune adulte ! Ce moment où il faut chercher, ou plutôt trouver un vrai travail, pas trop mal payé pour pouvoir vivre confortablement. Bon on le sait, en France ce n’est pas gagné en ce moment, et puis il y a tellement de choses à voir ailleurs. C’est comme ça que j’ai décidé de lier l’utile à l’agréable et ai cherché un emploi à l’étranger, n’importe où du moment que je peux découvrir, voyager et construire quelque chose.

Cela fait plusieurs années que j’ai envie de partir vivre à l’étranger. Par manque de courage et de maturité, j’avais repoussé ça à plus tard, car faire le premier pas est toujours une étape difficile mais une fois lancé, c’est difficile de s’arrêter. En 2013, j’ai fait le grand plongeon et suis partie faire mon semestre Erasmus à Worms, en Allemagne. Je voulais à tout prix y rester 6 mois pour me prouver que j’étais capable de quitter le cocon familial. J’avais en tête des projets de famille et estimait qu’à 20 ans on devait de commencer à penser à comment se construire une vie pépère, bien rangée. Cette première expérience à l’étranger ma ouvert les yeux sur les autres et surtout sur moi-même. J’ai compris que ces projets ne me ressemblaient pas et que j’avais besoin de vivre des choses avant.

Salomé Connil 4

Ce désir d’ »ailleurs » s’est réellement confirmé l’an dernier quand j’ai fais le voyage de ma vie. Choisir de faire des études en Tourisme implique évidemment une certaine curiosité, une attirance de l’inconnu et un goût de l’aventure. Pour valider mon master je devais faire un stage, et c’est sans grande conviction que j’avais postulé à un poste de Community Manager dans une agence de voyage réceptive à Hanoi, au Vietnam. Je n’avais jamais été attirée par l’Asie, dont la culture si différente et éloignée de la nôtre me paraissait déroutante. A ma grande surprise, j’ai été acceptée et y ai passé 6 mois et demi. Ce laps de temps, qui dans une vie est assez insignifiant, m’a changée. J’ai compris qui j’étais, ce que je voulais, ou du moins ce que je ne voulais pas, et comment je concevais ma vie d’adulte en devenir. J’y ai découvert cette culture riche, ces gens d’une générosité sans pareil, ces villes bouillonnantes, ces saveurs et odeurs exotiques et nouvelles. Dans l’expatriation, tout est question de nouveauté. On se redécouvre dans les yeux des autres et on se découvre des qualités, facultés qu’on ignorait avant. Il faut se recréer des repères, se refaire un cercle d’amis, se faire une nouvelle place. Certains sont effrayés par cette idée, moi au contraire ça m’excite. C’est un nouveau challenge.

Entre temps, j’ai créé la chance de voyager ci et là, pour ouvrir cet esprit un peu étriqué que j’avais.

Pourquoi j’ai quitté la France ?

Cela fait maintenant 5 mois que je suis à Prague, c’est encore tout neuf ! Et c’est un peu bizarre de parler d’expatriation après si peu de temps. Mais jamais 5 mois ne sont passés aussi vite. Je travaille pour le service clients d’une compagnie aérienne (Transavia) et m’occupe principalement des réseaux sociaux. J’ai bien conscience que ce n’est pas le métier de ma vie et qu’il y a bien plus gratifiant pour une diplômée en master. Du moins c’est ce que j’entends autour de moi, mais j’ai une vision plus positive que ça : je suis à l’étranger pour une durée indéterminée, j’ai des perspectives d’évolutions, je pratique l’anglais quotidiennement et je fais un travail qui me plait. Quand on pense à « service clients » ça ne fait pas vraiment rêver, on pense évidemment aux plaintes de clients insatisfaits, aux questions répétitives… Mais en vrai, ça va plus loin. J’ai la chance d’avoir suffisamment de liberté pour être créative dans mes réponses et de personnaliser le service. Il y a une approche très personnelle qui va plus loin que la relation virtuelle entretenue avec le client.

Salomé Connil 3

Qu’ai-je trouvé ici ?

Je me sens épanouie tant dans ma vie professionnelle que personnelle, et pour la toute première fois j’ai le sentiment d’être à ma place. C’est aussi ça devenir adulte. Bon, je ne suis pas une expatriée exemplaire … Je ne parle pas tchèque et je fréquente majoritairement des français, qui sont aussi mes collègues de boulot, mais il me reste encore du temps !

Certains pensent que partir vivre à l’étranger c’est comme fuir, mais ce n’est pas du tout le sens de ma démarche d’expatriée. Mes poils se hérissent à chaque fois que j’entends des français dénigrer ce pays qui est le mien et pour lequel j’ai tant d’attaches. Mais pour une raison inexplicable, je n’ai pas envie – du moins je ne ressens pas le besoin – de m’y installer maintenant.

Prague est une ville absolument magnifique, très internationale, on y rencontre des gens venus des quatre coins du monde, et le niveau de vie est relativement bas, ce qui rend la qualité de vie est très appréciable. Certes ce n’est pas ici que je vais renflouer mon compte en banque, mais ce que je gagne me suffit largement à vivre, sans me priver. Je suis autonome, indépendante et pas trop loin de la famille au cas où. Je sais d’où je viens, mais je ne sais pas encore où je vais, donc je refuse de me mettre des barrières.

Salomé Connil 2

Vous voulez venir à Prague ? Mes conseils:

Il y a plein de raisons pour lesquelles vous devriez venir découvrir la République Tchèque. Depuis quelques années, le tourisme se développe en Europe Centrale et Europe de l’Est et on aurait vraiment tort de se priver de ces destinations ! Déjà, ce n’est pas loin. Un vol Paris-Prague prend 1h30 à peine. Ensuite ce n’est pas cher, avec un budget « français » on peut vraiment passer de bonnes vacances. Et enfin, last but not least, c’est vraiment beau. La République Tchèque est un tout petit pays dans lequel se concentrent 12 monuments inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. En hiver, la neige fait de Prague un décor féerique, et en été la ville a un côté acidulé grâce aux bâtiments colorés. Chaque coin de rue est à voir tant l’architecture est soignée, c’est un petit bijou ! Il y a de nombreux parcs en ville qui rendent la vie urbaine plus agréable.

Salomé Connil 5

Quels sont mes projets pour l’avenir ?

L’avenir est encore loin pour moi. J’ai envie de rester ici au moins un an et d’atteindre les objectifs professionnels que je me suis fixés. J’ai bien conscience que tôt ou tard je rentrerai en France pour y faire ma vie. J’ai 23 ans, je me laisse encore quelques années avant d’avoir de vrais projets d’avenir. Pour le moment, je me laisse porter par la vie, je fais des expériences nouvelles, je collecte ce que je peux pour avoir un bagage professionnel suffisant et trouver un travail convenable à mon retour en France. D’ici là, j’ai le temps de voir venir. 😉

Autour de moi, il y a des gens qui n’ont pas la force de partir et je me rends compte que ça crée un décalage entre eux et moi. La perception des choses et différente et si j’avais un conseil à donner ça serait d’essayer de partir, même quelques mois. Juste pour sortir de sa zone de confort et de voir ce qu’il y a ailleurs. Ça me parait essentiel pour mieux apprendre à se connaître. J

Salomé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s